Bienvenue sur mon blog “Un chien de rêve”!

J’écris ce blog afin de partager avec vous mes expériences sur le développement personnel que je vis grâce à mes chiennes.

Dans la vie, je suis actuellement “Dogwalkeuse” comprenez par là que je promène les chiens de mes clients.
Par le passé, j’ai fais des études pour devenir Assistante socio-éducative, en Suisse. C’est un métier qui travail au contact d’enfant, de personne âgée, de personnes en situation d’handicap. J’ai fais cette formation dans le but d’un jour me former à la zoothérapie.
Pour le moment, je me consacre entièrement à mon entreprise “1001balades” et à ce blog.

Mes parents m’ont transmis leur passion des chiens. Nous avions toujours entre 2 à 5 chiens à la maison, depuis que je suis née.
Les chiens me passionnent et vivre à leur contact me permet chaque jour d’apprendre et d’évoluer. Ils m’enseignent énormément sur moi-même.
Ecrire sur ce blog va m’aider d’avantage à mieux me comprendre et à encore mieux observer les chiens. Et je l’espère va également vous aidez dans votre quête de l’harmonie.

Cependant, je ne suis pas éducatrice canine, et ce blog n’aura pas pour vocation première de parler “éducation canine”.

L’envie d’écrire ce blog m’est venue à la suite de ma rencontre avec Mya, ma chienne. Le début de l’histoire de Mya commence en Espagne dans un refuge où elle a vécu quelques temps avant de se faire sauvagement attaquer par d’autres chiens. Ils ont failli la tuer. Mya s’est retrouvée avec une énorme blessure au cou. Les bénévoles du refuge ont fait un travail remarquable pour la sauver. Je les en remercierai jamais assez.

Une association française a pris Mya sous son aile, et l’a rapatriée en France dans une famille d’accueil sur Paris. Mya étant très très vive, sa famille n’arrivant pas à la gérer, elle a du changer en urgence de famille d’accueil et est donc allée chez Nathalie près d’Orléans.


Depuis un long moment je souhaitais avoir un 2 ème chien. Je sentais que nous n’étions pas au complet avec Kayla et il nous manquait un maillon.
Un 1er août, qui est férié sur Suisse, j’ai passé ma journée sur internet à chercher une annonce de chien qui me ferait craquer. J’ai tout regardé, chiot, chien adulte, chihuahua, border collie… mais rien…. rien n’avait atteint mon coeur.
Et je me suis souvenue d’une publication sur Facebook qu’une camarade de classe avait partagé. Je me suis souvenue de Mya, car plusieurs mois auparavant j’avais craqué sur sa bouille. Je trouvais qu’elle ressemblait à Kayla. J’ai fini par retrouver cette publication que je voulais tant retrouver!

J’ai écris à la présidente de l’association, j’avais leur coeur rempli de petite palpitation, car avant même de l’avoir rencontré, j’avais senti que c’était ELLE. 

Ce sont des choses que je n’explique pas, c’est comme ça. Son histoire, sa frimousse, et le fait qu’elle soit toujours à l’adoption après tant de mois passé…

J’ai été chercher Mya vers Orléans le 8 août. Nos débuts de vie ont plutôt bien commencé, j’avais un jardin, je pouvais la prendre avec moi la journée et elle pouvait jouer pendant des heures avec les petits chiens que je promène. Je n’avais pas de souci particulier au début…
Mais au fils des jours que le chien s’installe dans sa nouvelle vie, il prend confiance, j’ai aussi du rendre mon jardin, ce qui a fait que Mya n’avait plus autant la possibilité de jouer.
Et Mya s’est révélée être vraiment compliqué à gérer. Vraiment… elle s’est mise à grogner et devenir une folle furieuse dès que nous apercevions un chien dans la rue, elle s’est mise à tirer de plus en plus fort sur sa laisse, et a être totalement ingérable. Elle n’écoutait rien. Elle avait tellement d’énergie en elle que j’avais du mal à la défouler entièrement. Les apprentissages étaient impossible, car elle ne tenait pas en place 2 secondes… J’ai fini par avoir très peur de la sortir dans la rue, nos balades devenaient un calvaire, et je n’avais plus aucun plaisir à la promener. Nous nous sommes enlisées dans un cercle vicieux de négativité…. jusqu’au jour où je me suis réveillée et je me suis dis que ce n’était plus possible de continuer ainsi!
Et ma remise en question a commencé.

Grâce à ce blog, Ensemble et pas à pas, nous allons apprendre à évoluer vers une relation plus harmonieuse avec notre chien.

Je souhaite que chacun de nous puisse vivre une vie sereine, dans le respect et la confiance avec ses animaux.

A très vite,

Amélie

 

Pour me contacter, utilisez ce formulaire

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis
Partager l'article
  •  
  •  
  •